S'identifier - Contact

Coup de blues...

Par xtof • Actualités • Dimanche 04/12/2005 • 6 commentaires  • Lu 2881 fois • Version imprimable

Peu d'écriture ces derniers temps... Non pas parce que j'arrête de fumer. Bien hélas. Ni que les missions en cours soient bien follichonnes... Mon ami Robert est parti. Et sa présence nous manque. Le bureau sent le vide même si Eve s'arrache pour monter la Fête de l'Internet 2006.

Rage intérieure de constater que cette paupérisation s'installe lentement mais sûrement. Sans exutoire à court terme. Paupérisation financière entraînant dans son sillage les classiques de la dépression sociale, mentale, sexuelle, familiale, etc.

Que faire quand les comptes sont vides ? Quand la dette devient insurmontable ?
Comment retrouver l'enthousiasme, le sourire face à des organisations qui veulent toujours tout... Et ne savent pas payer quelque prestation ? Voire certaines personnes connues qui ne se gênent pas pour oublier de payer.

L'autre jour aux urgences psychiatriques à Sainte Anne, le psy de service me demandait si je pensais au suicide. Sûr de moi, je lui rétorquais simplement que tout ce qui m'accrochait encore étaient mes trois enfants. Ce qui me chagrine le plus c'est que faute de moyens, la distance s'installe avec eux.

En bref, la recherche de sens est en route. Mais pas grand chose en vue. L'inertie est terrible pour retrouver le plan de route. Et diable que le temps est long depuis cette descente aux enfers datant précisément de juillet 2001.
D'où l'explication depuis quelques semaines d'une plongée en apnée tranquille (et sûrement dangereuse) dans de longues traductions délicieuses du MeatballWiki. Cette occupation est absorbante mentalement. Vous ne pouvez pas comprendre j'en conviens... A titre personnel, cette boule de viande est devenue une vraie drogue dure qui a en outre le mérite de ne rien coûter et faire tout oublier.

En espérant des jours meilleurs. A suivre.

Commentaires

par SiCkBoY le Dimanche 04/12/2005 à 13:31

Peut-être que tu vas être obligé de finir chez Milward Brown toi aussi....


héhé... par xtof le Mardi 06/12/2005 à 12:19

Salut Sickboy. On ne se connaît pas encore très bien mais je dois t'avouer que j'ai quitté les châteaux-forts depuis plus de 15 ans pour jouir de la liberté d'imaginer devenir un jour un petit moineau avec des pattes palmées. Liberté parfois chère à payer mais liberté chérie comme dirait le Gainsbarre. Quelque mal de terre ces jours-ci j'avoue. Comment rêver dans ce rôle actuel de vulgaire oiseau de basse-cour complètement déplumé. Pas de panique, je ne me sens pas encore assez au fond du trou, ni au stade du pétage de plombs pour imaginer réintégrer quelque place forte. Juste besoin de quelque temps pour retrouver les ailes et aller respirer le bon air. Je raconte n'importe quoi, je sais. Bon je retourne au boulot. Bonne journée à toi et la famille.


Christophe, on aimerait te voir sous un jour meilleur ! par Luc le Mardi 06/12/2005 à 17:30

Il n'y jamais de grande explication unique et rationnelle au coup de blues. Une simple accumulation de petites choses qui, séparément, seraient parfois même insignifiantes, en tout cas pas insurmontables.
Un sale temps, une frustration de reconnaissance qui traîne, un manque de nicotine, une carte bleue avalée par un distributeur sans âme, un projet qui n'aboutit pas, une amitié si difficilement gagnée au fil des mois qui se défait en une seule journée...
Un truc comme ça, une fois de temps en temps, ok !
Mais tout cela à la fois, non !
Est-il préférable alors de se confier à un marabout, ou à un psy ?
Faut-il encore prendre sur soi. En renforçant encore cette carapace déjà rugueuse, destinée à protéger, ou a masquer, la lente déshydratation intérieure ?
Quand la ligne d'horizon disparaît de son champ de vision, il est urgent de retrouver quelques balises familières dans son environnement immédiat.
Pour ta part, tes enfants sont tes balises.
N'oublie pas non plus que tu peux solliciter tes amis.
Dans ces moments, ils sont, c'est vrai, souvent plus distants.
Mais penses à les solliciter.
Parmi eux, certains t'aiderons a retrouver une ligne d'horizon et un cap vers lequel te diriger !
Bon, tout ça c'est très imagé, et peut-être mal-à-propos, mais absolument sincère malgré tout.
Tiens bon Christophe !
Tu as sûrement déjà traversé quelques moments plus durs !
Et, nous "Autres", on est là !
:-)


Lien croisé par Anonyme le Mardi 06/12/2005 à 22:16

Embruns > mon quotidien > décembre 2005 > 06 : "Il y en a d’autres aussi qui ne vont pas bien fort, que voulez-vous, c’est de mois de la dépression en promotion. On voudrait bien faire quelque chose, mais on est bien impuissant."


Lien croisé par Anonyme le Lundi 26/12/2005 à 07:35

Embruns, carnet web de Laurent Gloaguen : "Il y en a d’autres aussi qui ne vont pas bien fort, que voulez-vous, c’est de mois de la dépression en promotion. On voudrait bien faire quelque chose, mais on est bien impuissant."


Lien croisé par Anonyme le Lundi 23/01/2006 à 13:51

Hot Links - Archives : "Philippe Janvier : Comment Démarrer avec RSS ? - Traduction française d'un article d'introduction à RSS qui devrait permettre à des non initiés d'en en savoir plus sur ce format et sur les différents moyens de l'utiliser. [via] #"



Meta

en train de lire le livre de John Allsopp ! Christophe G. Ducamp

Communication, Innovation & Marketing

mobile +33 632 039 796

1 rue des Poissonniers
75018 Paris France

Je suis un Explorateur du Web

Attention...

... ce site personnel est un terrain de jeu expérimental et ne se veut pas un modèle à suivre pour être CHIC. En bricolant un peu, il pourrait naturellement le devenir. Mais n'étant pas web-designer, j'essaierai durant les prochains mois de trouver du temps pour rejoindre la communauté des utilisateurs de Viabloga afin de tenter de reprendre la main sur le gabarit xhtml et le rendre plus conforme aux bons vieux standards du Web. En attendant, toutes les expériences des microformats sont désormais déroutées sur la communauté des microformats où nous amorçons un premier groupe francophone de passionnés prêts à soutenir l'effort.

Muses (Inspirations)