S'identifier - Contact

MicroFormats : la hCard face au spam

Par xtof • Actualités • Mardi 06/02/2007 • 4 commentaires  • Lu 2589 fois • Version imprimable

Sébastien fait des propositions intéressantes de hCard anti-spammable et suggère l'utilisation du i-name d'ici quelques années pour se protéger des méchants spammeurs.

Testant le i-name depuis quelques jours, je m'interroge toujours pour savoir si ce code serait valide :

<div class="vcard">
<span class="fn">Christophe Ducamp</span>
<div class="org">Pinko</div>
<a class="email" href="http://xri.net/@pinko*christophe.ducamp">@pinko*christophe.ducamp</a>
</div>

Ce qui lu par les humains donnerait quelque chose du type :

Christophe Ducamp
Pinko

Attention, cette proposition de carte de visite est très hasardeuse. Juste une vision de ce qui pourrait demain être la clé de l'enfer des mots de passe. A savoir un identifiant pratique pour se connecter tant dans la vie réelle (distributeur de carte bancaire) que dans les mondes virtuels (web et autres amusements dans les loisirs numériques).

Cette première réflexion pourrait se poursuivre avec Evan Prodromou, le fondateur de Wikitravel qui m'a sérieusement inspiré dans son précédent billet daté du 7 Frimaire CCXV. Evan devrait faire un passage à Paris au mois de juin. Ce pourrait être l'occasion d'organiser un BarCamp en français dédié aux MicroFormats, à l'OpenID, aux wikis et aux perspectives de localiser des i-brokers francophones ?

Pour résumer, j'aurai ainsi deux questions si ça vous inspire :

  • cette proposition d'i-name dans le nom de classe "email" est-elle valide ?
  • qui serait intéressé pour monter un groupe de réflexion francophone sur la future identité en ligne et hors ligne ?

tags technorati : , , , , , .

Commentaires

par Sebastien le Mardi 06/02/2007 à 15:56

L'avis d'un (ex-) codeur:

hCard est intéressant car il utilise des formats existants: ainsi, lorsque on clique sur un email contenu dans un hCard du type martin@dupont.fr, le lien est compréhensible par le brower, qui va lancer automatiquement l'outil mail configuré par défaut.

De même quand cette hCard sera importée dans son logiciel PIM (Personal Info Manager) préféré: il reconnaitra le format email, et pourra l'utiliser directement.

Pour ma part, je pense que les i-names fournissent bien plus que des emails, et donc l'utilisation dans un hCard ne correspond pas tout à fait a l'usage que l'on pourrait en faire: c'est soit hCard, soit i-names.

On peut tout à fait inventer un Microformats pour i-names:

<div class="i-name">
<span class="fn">Christophe Ducamp</span>
<a class="iname" href="http://xri.net/@pinko*christophe.ducamp">@pinko*christophe.ducamp</a>
</div>

Ce code serait toujours facile a extraire par les robots et protegerait contre le SPAM (impossible de soliciter qqun sans son accord avec juste un i-name).  Peut-etre que les hCards, c'est déjà has-been :-)






Lien croisé par Anonyme le Mardi 06/02/2007 à 23:46

Twitter / ChristopheDucamp : " "peut-être que la hcard c'est has been ?" (source seb ici http://xtof.viabloga.com/ne...)"


Lien croisé par Anonyme le Jeudi 08/02/2007 à 18:15

Twitter / ChristopheDucamp : " "peut-être que la hcard c'est has been ?" (source seb ici http://xtof.viabloga.com/ne...)"


Lien croisé par Anonyme le Dimanche 04/03/2007 à 02:31

CRAOWIKI - Christophe Ducamp : " Les premières expériences montrent en outre qu'on peut façonner une ClaimID de groupe. Et le Microformat hCard s'avère à l'usage encore plus puissant et plus précis bien que toujours sujet à l'attaque des spammeurs."



Meta

en train de lire le livre de John Allsopp ! Christophe G. Ducamp

Communication, Innovation & Marketing

mobile +33 632 039 796

1 rue des Poissonniers
75018 Paris France

Je suis un Explorateur du Web

Attention...

... ce site personnel est un terrain de jeu expérimental et ne se veut pas un modèle à suivre pour être CHIC. En bricolant un peu, il pourrait naturellement le devenir. Mais n'étant pas web-designer, j'essaierai durant les prochains mois de trouver du temps pour rejoindre la communauté des utilisateurs de Viabloga afin de tenter de reprendre la main sur le gabarit xhtml et le rendre plus conforme aux bons vieux standards du Web. En attendant, toutes les expériences des microformats sont désormais déroutées sur la communauté des microformats où nous amorçons un premier groupe francophone de passionnés prêts à soutenir l'effort.

Muses (Inspirations)